L’extrême-droite agresse la manifestation du 1er mai à Angers